Webinaires

WEBINAIRE DE DISCUSSION OUVERTE DE LA SCA green.png

Reprise des chirurgies non urgentes

Dimanche 24 Mai 2020
13h 00 HAE

Joindre

https://attendee.gotowebinar.com/register/7280109886591627532
 

Alors que le Canada souhaite assouplir les restrictions, quelles sont les prochaines étapes pour les anesthésiologistes? C’est ce que nous abordons dans notre webinaire Reprise des chirurgies non urgentes. Bien que la situation puisse varier selon les provinces et les régions individuelles et que celles-ci puissent être confrontées à ces discussions à des périodes différentes, bon nombre des enjeux vécus seront communs à chacune d’elles.

Participez à la discussion, alors que le groupe d’experts s’entretient sur différentes approches adoptées en Colombie-Britannique, à Toronto et à Laval, ainsi que sur le rôle joué par les taux d’infection communautaire à la COVID, les tests ACP, les symptômes des patients et les risques courus par les anesthésiologistes eux-mêmes pour déterminer l’utilisation de l'EPI approprié durant les chirurgies non urgentes.

À la fin du Webinaire, les participants seront en mesure de :

  1. Décrire les facteurs devant être pris en considération au moment de planifier la reprise des chirurgies non urgentes.
  2. Examiner le rôle joué par les tests ACP préopératoires chez les patients de chirurgies non urgentes.
  3. Discuter et faire une comparaison des approches planifiées en Colombie-Britannique, à Toronto et à Laval concernant l’utilisation de l’EPI et le dépistage préopératoire chez les patients de chirurgies non urgentes.
  4. Discuter du rôle joué par les taux d’infection communautaire à la COVID, les tests ACP, les symptômes des patients et les risques courus par les anesthésiologistes eux-mêmes pour déterminer l’utilisation de l’EPI approprié durant une chirurgie non urgente.

animateur:

Daniel Bainbridge, MD, FRCPC

CONFÉRENCIERS:

Dre Julie Bestman-Smith
Dr Keyvan Karkouti
Dr Pascal Labrecque
Dre Kelly Mayson

CONFÉRENCIERS:


La Dre Julie Bestman-Smith est microbiologiste et spécialiste des maladies infectieuses à l’Hôpital de l’Enfant-Jésus (HEJ), qui fait partie du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Québec. La Dre Bestman-Smith est également superviseure de biologie moléculaire au CHU, une responsabilité qu’elle assume passionnément depuis 2012. Avant d’entamer sa carrière en médecine, elle a obtenu une maîtrise et un doctorat en sciences, tous les deux spécialisés en microbiologie et immunologie, de 1998 à 2000 et de 2000 à 2004 respectivement. Au cours de ces années passées en recherche, elle a perfectionné sa solide expertise en virologie et biologie moléculaire, publié de nombreux articles dans des journaux révisés par les pairs et présenté ses travaux dans le cadre de nombreux congrès à l’étranger. Depuis 2016, elle est aussi une membre active du Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ) et a participé activement à l’établissement de nombreux protocoles de vaccination pour différents groupes de populations. Ses connaissances approfondies, son expérience et sa passion concernant l’immunisation des adultes, la biologie moléculaire et la spectrométrie de masse en font une leader d’opinion clé dans son domaine de compétence.

karkouti.png
Le Dr Karkouti a obtenu son diplôme en médecine de l’Université de Toronto en 1990. Il a ensuite fait sa résidence en anesthésie et un stage de recherche en anesthésie à l’Hôpital St. Michael.  Il est également titulaire d’une maîtrise en épidémiologie clinique et recherche en soins de santé ainsi qu’en administration de la santé de l’Université de Toronto et, et a suivi le programme de leadership de la Rotman School of Medicine. Il est un universitaire très respecté à l’Université de Toronto à titre de professeur, et il a été vice-président du Comité de la recherche et de l’innovation et président du Comité de promotion au Département d’anesthésie de 2016 à 2018. Le Dr Karkouti fait l’objet d’une nomination conjointe à l’Institut des politiques, de la gestion et de l'évaluation de la santé ainsi qu’à la Division interdépartementale de médecine de soins critiques. Le Dr Karkouti a été nommé chef du Département d’anesthésie et de contrôle de la douleur de Sinai Health System/Réseau universitaire de santé (RUS)/Hôpital Women’s College en décembre 2018. Il est chef adjoint à l’Hôpital Toronto General depuis 2011 et a fait une contribution significative aux piliers cliniques, de recherche et d’éducation du département.  Il occupe des fonctions de choix à l’Hôpital Mount Sinai depuis 2017 et a exercé au RUS, à l’Hôpital Women’s College Hospital et au CAMH.

labr.jpg
Né à Québec, le Dr Pascal Labrecque a étudié à l’école de médecine de l’Université Laval. Il a suivi sa formation en anesthésiologie à l’Université Laval, à l’Université de Montréal et à l’Université McGill. Il s’est joint au corps professoral de cette dernière en 1986, en travaillant à l’Hôpital Royal Victoria. En 1991, le Dr Labrecque a commencé à exercer à l’Hôtel-Dieu de Québec, qui fait partie du CHU de Québec. Depuis 2015, il est chef du Département d’anesthésiologie du CHU. Examinateur du Collège royal de 2007 à 2014, le Dr Labrecque a coprésidé son comité d’examen en anesthésiologie de 2009 à 2014. Le Dr Labrecque est professeur agrégé au sein du Département d’anesthésiologie et de soins intensifs de l’Université Laval. 

mayson.jpg
La Dre Kelly Mason est anesthésiologiste et professeure clinique à l’Hôpital Vancouver General (VGH). La Dre Mayson se passionne pour l’optimisation de l’état de santé des patients qui subissent une chirurgie, un domaine d’amélioration de la qualité des soins de santé axé sur l’optimisation de l’état de santé des patients avant une chirurgie dans le but d’améliorer leurs résultats. L’amélioration de la qualité a été une pierre de touche pour la Dre Mayson tout au long de sa carrière, et elle a fait d’énormes contributions à l’amélioration des normes dans la qualité des soins de santé, à commencer par ses fonctions de directrice médicale de l’Unité des soins post-anesthésiques du VGH de 1995 à 2006. La Dre Mayson a dirigé l’introduction du National Surgical Quality Improvement Program (NSQIP) au VCH-Vancouver en 2012. Ce programme a évalué les départements par rapport à d’autres hôpitaux participant au NSQIP et fourni des comparaisons ajustées en fonction du risque. La Dre Mayson a amorcé la surveillance de certaines variables d’anesthésie dans la base de données du NSQIP au cours des cinq dernières années. Sa participation a lancé une initiative de prévention de la pneumonie, iCOUGH, ainsi que le préréchauffement actif des patients afin de diminuer l’hypothermie périopératoire et le programme de récupération améliorée après la chirurgie au VGH et à l’échelle provinciale.

animateur:

bainbridge.jpg  

Dr Daniel Bainbridge a fait ses études en médecin et sa résidence en anesthésiologie à l’Université de Saskatchewan à Saskatoon (Saskatchewan). Il a par la suite effectué un stage de recherche en anesthésie cardiothoracique à l’Université Duke à Durham (Caroline du Nord). Par la suite, il a commencé à travailler au Centre des sciences de la santé de London et a été nommé premier directeur de l’échocardiographie transœsophagienne périopératoire au CSSL. Au cours des 10 dernières années, il a occupé de nombreuses fonctions, y compris celles de coordonnateur du programme de stages de recherche en anesthésie cardiaque et coordonnateur du programme de stages de recherche à l’échelle de la ville. Il est actuellement directeur du programme d’anesthésie cardiaque et président du Comité de recherche du Département d’anesthésiologie et de médecine périopératoire. À l’échelle nationale, il a été président du Comité du Congrès annuel pendant quatre ans, organisant ainsi le congrès scientifique national spécialisé de la Société canadienne des anesthésiologistes, et a été vice-président de la Société canadienne des anesthésiologistes. Il est actuellement président de la Société.