Une carrière en anesthésiologie

Fonctions

Image of a male doctor

Sans la présence de l'anesthésiologiste, la chirurgie serait dans la plupart des cas impossible.  Les anesthésiologistes sont des médecins qui administrent les médicaments qui empêchent les patients d'éprouver toute douleur ou sensation durant l'intervention.  Mais ce n’est pas l’unique tâche de ces spécialistes. Les anesthésiologistes s’occupent du bien-être du patient avant, pendant et après une chirurgie.

Avant la chirurgie, l'anesthésiologiste rencontre le patient afin d’évaluer ses antécédents médicaux, l'examiner au besoin et décider des anesthésiques qu'il conviendra d'utiliser. Le choix de l'anesthésique est fonction du type de chirurgie, de la pharmacothérapie et de l'état de santé du patient.

Avant l’opération, l’anesthésiologiste installe une perfusion intraveineuse (IV), branche le moniteur, puis administre l’anesthésie générale ou régionale. L'anesthésie générale rend le patient inconscient. L'anesthésique local ne produit d'effet que sur une région du corps, une jambe ou un bras par exemple.

Pendant la chirurgie, les anesthésiologistes utilisent des moniteurs afin d'observer des variations dans les signes vitaux du patient, par exemple le rythme cardiaque, la fonction respiratoire et la tension artérielle. Le cœur est surveillé par un électrocardiographe ou ECG qui indique la fréquence cardiaque et reproduit les battements sur un écran.  Un brassard de tensiomètre, habituellement placé autour du bras du patient, mesure la tension artérielle à intervalles réguliers. L’oxymètre est un dispositif connecté aux extrémités des doigts ou aux lobes de l'oreille afin de mesurer l'oxygène dans le sang.

En plus de surveiller les moniteurs, l’anesthésiologiste observe également le patient. Au besoin, il ou elle devra intervenir promptement en cas d'urgence ou pour faire face à toute complication imprévue survenant durant l'intervention. En bref, l'anesthésiologiste est responsable du bien-être du patient durant la chirurgie, laissant au chirurgien la liberté de se concentrer sur l'intervention qu'il pratique.

Après la chirurgie, il incombe à l'anesthésiologiste de s’assurer que le réveil post-anesthésique du patient se fasse de façon sécuritaire et, au besoin, de prescrire des analgésiques dans la période suivant la chirurgie.

Certains anesthésiologistes acquièrent une expertise pour traiter les patients souffrant de douleur chronique ou continue. Ces anesthésiologistes travaillent dans des unités de traitement de la douleur situées dans des hôpitaux ou des cliniques spécialisées à cette fin. Dans ce rôle, les anesthésiologistes peuvent administrer des anesthésiques régionaux et locaux et prescrire des analgésiques. Souvent, ces anesthésiologistes font partie d'une équipe comprenant d'autres professionnels, par exemple des physiothérapeutes et des psychologues, afin de trouver des façons de diminuer la douleur.